Mis en avant

En cas d’invalidité au travail, combien de temps pouvez-vous tenir le coup?

L’impact d’une perte de salaire sur notre santé financière

En guise d’introduction, je vous fais pars d’un extrait intéressant que je viens de lire dans Finances et Investissement :

« Le vrai risque n’est pas de se fouler une cheville et d’être absent du travail quelque temps à la suite d’un bête accident. C’est d’avoir un accident majeur ou une maladie importante qui empêchera de gagner sa vie et de protéger les siens sur une longue période », dit Marc Étienne Salvail.

Cet article met en lumière l’importance d’avoir une bonne couverture d’assurance en cas d’invalidité suite à un accident ou une maladie. Ainsi, il aborde la perception généralement associée à l’assurance-invalidité. L’auteur explique qu’il est facile de convaincre quelqu’un de l’importance de souscrire à une assurance vie. Par contre, dès qu’on parle de l’assurance-invalidité souvent les gens montrent une résistance en raison du coût qui paraît élevé.

Une question d’argent, vraiment!?

À titre d’exemple, il m’en coûte 40$ par mois pour une assurance vie temporaire pour m’assurer que mes proches pourront règler mon hypothèque et conserver la propriété. De plus, pour conserver un niveau de vie semblable en cas d’invalidité, il m’en coûte 200$ par mois avec la Croix Bleue. À première vue, cela peut sembler très cher!

Toutefois, l’on doit se rappeler que notre autonomie financière dépend largement de nos revenus d’emplois. Ainsi, une maladie impromptue ou un accident inattendu peut nous rendre incapable de travailler. Par conséquent, cela se traduit par à une perte de salaire importante. Dans un tel cas, nous pouvons rapidement nous retrouver dans une situation de précarité financière.

problème financier
Comment éviter les soucis financiers suite à une invalidité?

L’analyse de vos besoins est primordiale!

Vous souhaitez connaître le montant auquel souscrire afin de maintenir votre niveau vie en cas d’invalidité? Contactez-moi et il me fera plaisir de vous aider. Vous pouvez m’écrire directement ou bien remplir le formulaire de la section Soumission Assurance Vie.

Ma mission première est toujours de vous assurer une bonne santé financière!

Josiane Gagnon, conseillère en sécurité financière

Comment adapter sa pratique en période de pandémie?

Aujourd’hui, la technologie a dépassée mes rêves d’enfants. En 1980, du haut de mes 10 ans, j’étais passionnée par la série télévisée Cosmos 1999 ou encore Star Treck. Vous vous demander pourquoi je vous parle de ces émissions vintages,? Et bien, c’est que j’ai l’impression que nous avons atteint le mirage technologique de mon enfance. En effet, il est maintenant possible plus que jamais de travailler avec les gens à distance. Ainsi, aujourd’hui, j’ai eu le bonheur d’allier deux de mes passions : la finance et l’internet, lors d’une séance avec Skype. Je remercie mes premiers clients avec qui j’ai pu réaliser une analyse financière efficace et conviale à l’aide de cette plateforme. Tout comme moi, ils ont apprécié l’expérience.

Photo de Martine Savard sur Pexels.com

Ce que je retiens du contexte catastrophique actuel lié au Coronavirus, c’est qu’il faut faire preuve de résilience. À ce titre, saviez-vous que le symbole chinois pour désigner le mot crise a deux significations : danger et opportunité?Alors en période de crise humanitaire et économique, ne paniquons pas et développons nos compétences technologiques afin de demeurer connecté les uns aux autres!

Pssst… pour les frileux et les adeptes de technologie, je vous partage ce lien vers l’Autorité des Marchés qui nous explique quelles précautions prendre afin d’assurer à nos clients une continuité de nos services : https://lautorite.qc.ca/grand-public/salle-de-presse/actualites/fiche-dactualite/plan-de-continuite-des-activites-pandemie-coronavirus-1/

Économiser, ce n’est pas juste une question de prix!

Photo de Pixabay

Je constate que beaucoup de gens ne se donnent pas la peine de vérifier leur couverture actuelle d’assurance vie avant de magasiner auprès d’un conseiller. Et si je vous disais que de jeter un coup d’œil à vos différents contrats actuels peut vous faire économiser, aurais-je votre attention ?  

Pour vous simplifier la vie, voici un petit check-list que j’ai concocter pour vous assurer de ne pas payer en trop ou en double ! 

Avez-vous une assurance collective ? 

  1. Montant de votre couverture en cas de décès __________ . 
  2. Montant alloué pour votre conjoint(e) et vos enfants ___________. 
  3. Montant alloué en cas d’invalidité ___________ . 
  4. Êtes-vous assuré sur l’assurance de votre conjoint(e) ? 
    Si oui, quel est le montant alloué __________ .

Avez-vous des dettes ?

  1. Prêt hypothécaire : montant initial _______ ; solde actuel _____ 
  2. Prêt auto : montant initial _______ ; solde actuel _____ 
  3. Marge de crédit : montant initial _______ ; solde actuel _____ 
  4. Carte de crédit : montant initial _______ ; solde actuel _____ 
  5. Autre prêt initial : montant initial _______ ; solde actuel _____ 

Bravo! Vous avez fait les premiers pas du processus d’analyse de vos besoins financiers (dans le jargon des conseillers, on appelle ça l’ABF !). Ce processus d’analyse vous assure d’être correctement assuré. De plus, il est encadré dans la pratique de tous les conseillers en sécurité financière par l’Autorité de Marché Financier (AMF).

Vous pouvez consulter le site de l’AMF pour des informations complémentaires :

https://lautorite.qc.ca/grand-public/assurance/assurance-vie/

N’hésitez pas à me contacter, si vous souhaitez être accompagné pour l’analyse complète de votre situation : josianegagnon@live.ca ou par téléphone 514-885-2581